Comment sont calculées les indemnités journalières pour un travailleur en libéral ?

Il y a toujours de grosses inégalités au niveau des indemnités versées par le régime obligatoire entre les différents statuts c'est à dire salarié du secteur privé, salarié de la fonction publique, tns indépendant et auto entrepreneur. Mais savez vous exactement à combien est-ce que vous avez droit dans le cadre d'un arrêt de travail ? Peu de gens le savent réellement et beaucoup s'en fichent tant qu'ils ne sont pas en arrêt maladie. Ils ont toujours une vague idée du montant qu'ils vont percevoir mais ça reste très floue. C'est assez étonnant parce qu'il s'agit de leur salaire et c'est pas du tout normal que si peu de personnes soient au courant du versement qui va leur être fait. Après c'est parfois compréhensible parce qu'avec l'administration c'est toujours un labyrinthe et on n'a souvent l'impression que tout est organisé pour nous rendre la vie dure. Comme on dit, un bureau peu en cacher un autre alors on a vite fait de baisser les bras tellement c'est épuisant de juste obtenir une réponse simple à une question que pourtant tant de gens se posent : Combien est-ce que je touche en cas d'arrêt maladie ? Pour en revenir à notre sujet principal, ce ne sont pas les professions libérales qui sont les mieux traitées en matière d'indemnités journalières. Et pour cause, c'est assez confus et il y a trop de caisses de retraite qui gèrent les métiers. Jetons un œil sur toutes ces caisses. Nous n'allons pas non plus rentrer en profondeur, parce que ça vous saoulerait très rapidement, mais juste survoler un peu.
- La CIPAV gère les métiers du conseil, les techniciens, les psychologues, les enseignants etc.
- La CARCDSF s'occupe des dentistes et des sages femmes.
- La CARPIMKO est réservée aux auxiliaires médicaux tels que les infirmières, les masseurs, les kiné, les pédicures, les podologues, les orthophonistes et les orthoptistes.
- La CRN est faite pour les notaires
- La CNBF pour les avocats
- La CAVEC pour les experts comptables
- La CARMF c'est pour les médecins
- La CAVP gèrent les pharmaciens
- Tandis que la CARPV s'occupe des vétérinaires

Comment voulez-vous vous y retrouver quand à cela il faut encore ajouter les délais de carence, l'ancienneté et l'âge de l'assuré et bien entendu la durée de versement. C'est pour ça que la majorité des libéraux s'en remettent à leur comptable qui maîtrise largement mieux les chiffres qu'eux. Vous voulez connaître le tarif assurance indemnité journalière profession libérale pour votre activité ? Rien de plus simple, consultez notre comparateur assurance maintien de salaire profession libérale et nous ferons tout pour enfin garantir vos revenus professionnels. Si l'indemnisation prévu par votre régime est trop faible alors comptez sur nous pour recomposer votre salaire dans sa totalité.