Prevoyance assurance forfaitaire et un contrat indemnitaire ?

Voici un sujet fait tout d’abord pour les gens qui cherchent une assurance de prêt ou une assurance complément de salaire et perte de revenu maladie. Un assuré veut bien cotiser chaque mois pour une couverture et des garanties qui en vaillent la peine mais il exige avant tout qu’en cas de problème de santé la compagnie ne lui tourne pas le dos. Toute la raison pour laquelle les assurés sont de plus en plus méfiants c’est parce que par le passé on a vu des situations dans laquelle l’assureur faisait la fine bouche et cherchait des raisons plus ou moins honnêtes de ne pas payer. C’est difficile d’échapper totalement à ses obligations mais c’est plus facile de les honorer partiellement. Il y a très souvent des cas où on pensait bénéficier d’une indemnisation totale et finalement ce n’est du tout se qui s’est passé. Pour ne plus risquer de se retrouver dans une telle situation on peut décider de choisir un contrat forfaitaire plutôt qu’un contrat indemnitaire. Une prévoyance assurance indemnité journalière forfaitaire vous apaise parce que le remboursement forfaitaire ne varie pas en fonction de votre salaire sauf si vraiment la différence est trop élevée. Une personne qui prend une assurance perte de salaire forfaitaire ne se posera pas de question sur ce qu’elle va toucher quand elle sera en arrêt maladie. Dés qu’elle souscrit son contrat de prévoyance on lui remet un tableau de garanties avec le montant des remboursements auquel elle peut prétendre. Les sommes données sont clairement écrites et c’est effectivement ce que souhaitent certaines personnes. La différence entre forfaitaire et indemnitaire c’est qu’avec le premier on sait où on met les pieds alors qu’avec le deuxième les indemnités versées sont indexées sur les revenus professionnels déclarés. Mais ça veut dire quoi tout ça ? Cela signifie que si vous prenez un contrat de prévoyance forfaitaire et qu’on vous dit qu’en cas d’arrêt de travail vous toucherez 50€,100€ ou 150€ d’indemnités journalières et bien c’est ce que toucherez. Le montant ne sera pas modifié en cours de contrat sauf si, comme dit précédemment, il y a de gros changement dans votre salaire ou alors que votre situation professionnelle n’est plus la même. Dans ce cas, vous devez avertir la compagnie et lui signaler toute modification concernant votre rémunération et votre job pour qu’elle réétudie éventuellement votre contrat. Avec une assurance indemnitaire les prestations doivent coller à votre salaire. La compagnie va calculer exactement ce qu’elle vous doit et vous n’aurez pas un sous de plus. Pour choisir entre une assurance forfaitaire et indemnitaire il faut connaître sa situation financière et bien lire les devis et les contrats proposés.